3 habitudes pour rester zen

3 habitudes pour rester zen

Mes 3 habitudes pour rester serein dans ma vie d’entrepreneur

Cet article participe à l’évènement “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen. Je consulte souvent ce blog comme aide mémoire pour avoir des techniques facilement et rapidement applicables. L’exemple d’un de mes articles préférés est celui-ci !

Introduction

Mes 3 habitudes pour rester zen en toute circonstance, me viennent essentiellement du Japon et de mon expérience personnelle en tant que comédien, organisateur d’événements et entrepreneur. Des métiers où le stress et l’adaptation à l’inconnu sont permanents. J’ai testé beaucoup de méthodes au cours de ma vie, et j’en ai retenu trois pour leur efficacité quelque soit le niveau de pratique.

Besoins

Autodiscipline, régularité, un coeur en bonne santé. Matériel : investissement ponctuel de 70€ à 200€ – Pratique :  investissement régulier de 35 € à 200 € par mois.

Temps passé

30 min à 1 h par activité. 

Le stress : le nouveau mal du siècle

Un poison complexe

Aujourd’hui le stress ne vient plus seulement de la peur d’un danger ponctuel mais d’une situation bien plus pernicieuse : la peur de ne pas atteindre ses objectifs ou ceux que les autres ont placés sur nous. Cette peur se transforme donc en pression constante et souvent croissante. Le plus grave, c’est qu’elle est souvent irrationnelle  et propre à chacun selon sa sensibilité, son milieu social, familiale et professionnel. Nous parlons donc du stress lié à notre mode de vie et du stress psychologique.
Ainsi, le stress ne vient plus seulement d’une adaptation à une situation donnée mais d’une source bien plus difficile à contrôler : notre imagination et nos croyances !
 
 

Le stress chronique

Le stress dont on parle partout dans les médias est un nouveau phénomène de notre époque moderne. Au même titre que le cancer, il créer des ravages dans notre société actuelle. Les conséquences sont nombreuses : insomnie, agitation, addiction, irritation, anxiété, problème de digestion, de fatigue, déficience immunitaire, maladies chroniques, déprime, isolement, burn out, suicide, accident, séparation conjugale, familiale et sociale. Nous voyons donc que les conséquences sont aussi bien d’ordre physique, émotionnel, mental et comportemental. D’où l’importance d’agir à la fois sur tous ces facteurs pour lutter contre le stress. 

Pourquoi j’ai choisi d’instaurer ces 3 habitudes dans ma vie

Efficacité en toute circonstance.

Pour moi un exercice est efficace à partir du moment où lorsque je le pratique, les effets sont immédiats et systématiques quels que soient mes états physique et psychologique avant. Il ne dépend pas non plus de mon aptitude à le réaliser parfaitement ou à être un expert en la matière. C’est une des choses, par exemple, que je reproche  à la méditation. Avant de réussir à en tirer le maximum de bénéfices, il va falloir des mois voire des années, en imaginant qu’on y arrive un jour. De plus, je mets un bonus supplémentaire à une méthode lorsque je peux la pratiquer chez moi ou ailleurs. Parmi toutes les techniques que j’ai pu expérimenter, je me suis rendu compte que j’obtenais un effet vraiment bénéfique, uniquement lorsque j’avais un certain nombre de facteurs réunis pendant la pratique de chaque exercice.

 
 

Conditions requises

Pour moi, une pratique bénéfique contre le stress ne vaut que si elle agit à la fois sur l’activité physique, mentale, émotionnelle et physiologique. Au cours de ma vie et des différentes activités que j’ai pratiquées, j’ai remarqué des dénominateurs communs aux leviers qui permettent de retrouver paix et sérénité. De manière plus concrète,  je parviens à cet état de relaxation et de légèreté intense lorsque je sors de ma zone de confort, autrement dit :

  1. lorsque je fais un effort.
  2. Lorsque je transpire
  3. lorsque je respire intensément
  4. Lorsque je perds la notion du temps. (Facteur hyper important du temps qui nous semble parfois démesurément long alors qu’en réalité, il ne s’est écoulé que quelques petites minutes)
  5. Lorsque j’ai l’impression que je pourrais mourrir sans paniquer, simplement en lâchant prise par relâchement ou par émotion.
 
 
 

Des effets immédiats

Ce qui m’a aussi poussé à retenir ces 3 pratiques sont leur capacité à agir de manière complémentaire ou isolée mais en totale synergie tout au long de la semaine. Vous n’êtes donc pas obligés de les réaliser à la suite le même jour ; elles se suffisent à elles-mêmes. L’idéal est de les pratiquer au moins une fois sur une semaine et maximum trois fois pour certaines. 

Lorsque ces conditions sont réunies, il en résulte immédiatement après, un état d’apaisement, de profonde relaxation, une vraie déconnexion de tout ce qui me tracasse ou m’obnubile, et une magnifique présence à ce que je vis à cet instant en étant connecté à toutes mes sensations. Dans ces moment là, le monde pourrait bien s’écrouler ou prendre feu, cela n’aurait aucun effet négatif sur moi, la vie serait quand même belle ! 

 

Comment se libérer du stress : Mes 3 activités favorites

I/ Frapper dans un sac

LA BOXE

La boxe est sans doute le sport le plus violent que j’ai pratiqué de toute ma vie mais surtout le plus énergivore. Et là, je ne parle même pas du combat mais simplement de l’entraînement. J’ai toujours été sportif et en excellente condition physique. Endurant, tonique et puissant, peu d’activités m’ont vidé voire épuisé physiquement. Mais la première fois que j’ai frappé dans un sac, j’ai compris immédiatement au bout de trois enchainements de coups que je n’allais pas tenir plus de quelques secondes à ce rythme-là. Ce fut une énorme remise en question. Et moi qui me croyais paré à n’importe quelle situation avec mon corps d’athlète… Quel fut ma déception et ma honte de constater que je ne pouvais frapper ce sac inerte à peine une trentaine de seconde sans être exténué à en perde l’usage de mes bras. Je n’avais jamais ressenti cela auparavant. Et comme me disait mon entraîneur :” Tu imagines si le sac te rendait les coups !!??” Et bien non, je ne voulais même pas l’imaginer. L’impact des coups, l’effort et la concentration pour les éviter et pour les encaisser, plus la peur pour sa peau,  car dans ce cas là, on peut vraiment parler de danger ;  un coup mal encaissé peut vous mettre K.O même en entraînement ! 

INSTALLATION ET PRATIQUE

L’idéal pour installer un sac est de le suspendre au plafond avec assez de recul pour lui tourner autour et si vous le souhaitez, de pouvoir utiliser les jambes  (plus vous allez avoir de longues jambes plus il vous faudra de l’espace). Mais si vous n’avez pas les murs pour cela, il existe des structures qui coûtent moins d’une centaine d’euros. Vous ne pourrez pas tourner autour du sac, mais cela sera déjà tout à fait suffisant pour lâcher tous le stress et la colère qui est en vous ; faites-moi confiance ! Ce qu’il y a de bien avec le sac de frappe c’est que vous n’êtes même pas obligés de frapper fort, ce qui compte c’est l’intention et la vitesse d’exécution. Attention à ne pas vous emballer et à vous blesser au niveau des poignets. Montez progressivement en intensité et n’oubliez pas de vous échauffer au moins 5 à 10 bonnes minutes avant de commencer à porter les coups. Ensuite vous pouvez faire 3 rounds de 3 minutes avec une intensité progressive. Si au début, vous arrivez à en faire un, c’est déjà super !

 

II/ Faire l’amour intensément

À deux minimum.

Et oui désolé pour les solitaires endurcis, mais vous aurez beau vous aimer avec passion ou penser à quelqu’un en vous masturbant, cela n’aura jamais la même intensité ni le même effet qu’à deux. Rien ne remplacera le rapport aux corps et le partage des énergies qui s’opèrent pendant l’acte sexuel. À ce moment là, aussi bien au niveau hormonal, physique et sentimental tout travaille et tout est en ébullition !

Conditions requises pour un résultat optimal 

Vous devez désirer réellement votre partenaire. Vous savez, ce désire d’absorber l’autre ou de se fondre en lui (ou elle)? En aucun cas l’acte doit se dérouler de manière mécanique et routinier. Tout en vous doit être sollicité : votre imagination, votre désir, vos sentiments, vos muscles. Sans cela les résultats de bien être ne seront pas au rendez-vous. Plus votre désir sera grand et plus intense sera la libération. Et Plus l’acte sera long et intense, plus la récompense sera grande et bénéfique dans le temps.  Souvenez-vous d’une chose valable dans ce cas là mais aussi dans beaucoup d’autres. Il s’agit d’un proverbe que j’ai lu dans un restaurant chinois et que je n’ai jamais oublié : “La brise de l’air monte de la mer, le vent du plaisir s’élève du désir”. 

A ce propos si quelqu’un connait l’auteur, je suis preneur, mais je crois me souvenir qu’il est anonyme…  

 

III/ Hammam & sauna

En France ou ailleurs

Malheureusement la France, est un des pays qui utilise le moins cette pratique pourtant si salutaire à tous les niveaux. Même s’il m’était arrivé quelque fois d’aller dans des spas, j’ai réellement découvert les bienfaits du sauna et du hammam au Japon dans les Onsens (bain thermal). Tout y est pensé pour vous nettoyer aussi bien le corps que l’esprit. C’est une des choses qui me manque le plus quand je reviens du Japon. Quand nous sommes là-bas, que cela soit en hiver ou en été, mon épouse et moi, faisons à chaque fois une cure de Onsen. Nous y restons au moins deux bonnes heures, à raison de trois fois par semaine. Il nous est même arrivé certaines fois d’y aller tous les jours pendant une semaine, mais cela n’est pas recommandé…

Une élimination nécessaire. 

La peau est un émonctoire très important, et malheureusement trop souvent négligé, qui permet à l’organisme d’éliminer ses déchets. Paradoxalement c’est pendant le repos que le corps travaille le plus pour assurer la détoxination et l’élimination. Le sauna et le hammam provoquent un stress ponctuel au corps qui va naturellement abondamment transpirer  et donc participer au même titre que les reins à l’élimination de certaines toxines accumulées  dans le corps. Aujourd’hui nous avons la chance d’avoir l’embarras du choix pour profiter du sauna et du hammam. Vous trouverez de nombreux spas pour tous les budgets et même depuis quelques temps dans certaines piscines et centres aquatiques publics. De plus, maintenant, grâce au progrès et à l’infrarouge il est possible, de s’offrir un sauna chez soi pour une somme très raisonnable. Il en existe même des portatifs qui, une fois pliés, peuvent tenir dans un placard. Si cela vous intéresse dites-le moi en commentaire et je préparerai un article sur ces produits que j’ai testés.  

 

Outre l’obtention de résultats mesurables, la vraie satisfaction vient essentiellement du fait d’avoir donné le meilleur de soi. Construisez un scénario dans chacune des situations : Lorsque vous frapper le sac, imaginez-vous en plein combat au dernier round d’un match, ou que vous êtes en train de frapper votre patron (méthode très courante en entreprise au Japon), etc. Lorsque vous faîtes l’amour, imaginez-vous le faire pour la première ou la dernière fois… Lorsque vous allez au sauna ou hammam imaginez que vous êtes en train d’éliminer par les pores toutes les toxines qui polluent votre corps, comme l’excès de sucre ou d’alcool que vous avez consommé dernièrement… Soyez créatif et bon joueur !

Conseils & Astuces

Travaillez votre imaginaire avant et pendant chaque activité.

Soyez passionné et exigeant. L’important n’est pas de faire les choses parfaitement mais du mieux que l’on puisse.

Prenez au moins 20 minutes pour chacune

Ce n’est pas moi qui le dit c’est physiologique, c’est le temps nécessaire au corps pour se mettre en route.

Pratiquez les idéalement une fois par semaine.

Au début pour mettre en place une habitude, ensuite faire en fonction de chacun et de ses besoins. Pour ce qui est de l’amour, je vous laisse juge 😉

Derniers articles parus

Dans cette thématique d’articles, vous aurez une réflexion sur l’art de vivre au Japon 

crédit photo : Kaz  ; Gorbatev Sergey

About The Author