Premier contact avec le Japon : aéroport de Tokyo

 

Pourquoi j’ai compris que le Japon est le pays du service

 

De surprise en inquiétude…

Je crois me rappeler que ma première surprise, que dis-je ma première claque fut dès la sortie de l’avion à l’aéroport de Narita. 
 
Dès le premier pas hors de l’appareil, il y avait deux hôtesses pour nous accueillir ma femme et moi et notre Bébé de deux mois et demi. Nous avions fait un très long voyage. Notre escale en Autriche au lieu de durer 1h30 en avait fait 5 (mais un repas offert par la compagnie dans un vrai restaurant de l’aéroport nous avait fait plutôt bien patienter). Je ne comprenais pas un mot de ce que ces deux femmes racontaient mais j’avais l’impression qu’elle se confondaient en excuse avec moult courbettes. Arrivés au bout du couloir qui relie l’avion à la porte d’embarcation, deux autres personnes nous attendaient avec la poussette prête à être utilisée. J’étais sidéré !!! Encore dubitatif, je me disais qu’il devait certainement y avoir quelque chose de grave pour un tel accueil et qu’on allait nous annoncer un truc du genre :” on a perdu vos bagages ! ” ou  ” ils ont été détruits “, bref une catastrophe du genre.
 

Un suspens insoutenable

Et bien croyez moi ou non, je n’étais pas au bout de mes surprises !
Et nous voilà accompagné très solennellement par trois ravissantes hôtesses (je sais ça fait vraiment cliché, mais c’est la réalité !) et un homme visiblement leur supérieur, pour nous escorter jusqu’à la douane.
 
Je ne sais pas si vous visualisez bien la scène : l’avion est plein à craqué, il y a pas moins  de 400 passagers épuisés par le vol qui attendent patiemment en fil indienne, l’accès à l’aéroport pour passer la douane et récupérer leurs bagages…
 
Mon côté français, qui plus est anxieux de nature, ne pouvait arrêter de se demander ce qui pouvait bien nous attendre au bout de tout ce simulacre. Je ne pouvais m’empêcher de me demander ce que tout cela pouvait bien cacher.
Une grève des transports, pertes des bagages ou était-ce tous les fromages et saucissons que nous avions ramenés et qui allaient nous faire passer le reste de notre séjour en garde à vue ! Dans ces moment-là, l’imagination carbure, et envisage le pire et l’absurde… Je n’osais pas parler, ni m’adresser à ma chérie pour lui demander des explications et savoir ce qui nous arrivait. 
 
C’est pourquoi Je ne savais plus si je devais me prendre pour une star de cinéma ou un dangereux criminel qui vivait ses derniers instants de liberté.
 

La révélation

Le plus impressionnant fut le coupe fil à la douane ! Là je me suis dit : “Ayé on est cuit !” …  “On a un vrai problème…”
 
Mais quelle fut ma surprise lorsque je compris (ma femme ayant eu le temps de me traduire très succinctement ce qu’il se passait) qu’en fait, ils étaient là juste parce que nous étions avec un bébé, et que nous avions subi le désagrément du contre temps à la correspondance, et qu’il voulaient s’assurer que tout allait bien et qu’on ne garde pas un mauvais souvenir de ce voyage.
Je n’en croyais pas mes oreilles !
 
Deux hôtesses nous ont accompagnés jusque devant le tapis pour récupérer nos bagages en nous souhaitant la bienvenue et un agréable séjour.
 
Je n’en revenais toujours pas… Nous étions très chargés : affaires complète d’un bébé en bas âge, plus valise de cadeaux pour la famille et les amis obligent… Et là aussi quel fut ma surprise en poussant le chariot rempli à craqué de bagages ! 
Je n’avais aucun effort à faire pour le pousser et le diriger !! Je ne sais pas comment cela était possible mais il avançait presque tout seul et je ne vous raconte même pas sa maniabilité ! Rien à voir avec nos chariots à bagage. En une seconde ils se sont retrouvés dans mon esprit et ma mémoire relégués à la place de ” tas de ferrailles ” de supermarchés vieux de 10 ans.
 
Et je ne soupçonnais pas encore que je n’étais qu’aux prémisses de mes surprises pendant toute la durée de ce premier séjour sur la terre du Soleil Levant !
 
 
Et vous comment s’est passée votre première fois ? Votre premier sentiment en débarquant ? Si, vous aussi vous avez une anecdote positive ou négative sur votre arrivée à l’aéroport partagez-la,  je la lirai avec plaisir et qui sait cela fera peut-être l’objet d’un sujet pour un prochain article !
 

MG

 

                                                                                                    Photo by Soumya Ranjan from pexels

Trucs & Astuces

Pour voyager et bénéficier du meilleur traitement et des meilleurs avantages en allant au Japon dès votre arrivée sur place et pendant tout le séjour, louez un bébé de moins de 2 ans !

Ou alors empruntez un petit cousin (et non pas un petit coussin ! ça ne marchera pas je vous l’assure!)  ou un petit neveu ou filleul ou que sais-je, vous ne le regretterez pas ! Bon j’avoue que cela demande un peu d’organisation, mais au niveau financier ça reste rentable (s’il ne mange pas trop 🙂 …)